Défis

  • Accroître l'accès à l'hospitalisation et la chirurgie pour répondre aux besoins croissants de la population.
  • Améliorer la fonctionnalité des cliniques externes spécialisées et le confort des usagers.
  • Offrir un aménagement des espaces de travail mieux adapté aux besoins du personnel et des équipes médicales.
  • Favoriser les activités d'enseignement médical du CHRTR à l'intérieur même de l'établissement.

Un projet capital pour l'amélioration des services à la population

Le Centre hospitalier régional de Trois-Rivières est issu de la première fusion hospitalière réussie au Québec et forme aujourd'hui l'un des dix plus importants centres hospitaliers. La phase II fait partie intégrante du projet de réorganisation des services qui a été amorcé au moment de la fusion en 1997.

Dans un contexte où les besoins de la population sont croissants, le projet permettra au CHRTR de disposer de 50 lits supplémentaires pour jouer pleinement son rôle de centre de référence régional. En effet, les lits ajoutés permettront d'atténuer les effets des pointes de grande affluence à l'urgence en accélérant le transfert des patients en attente d'une hospitalisation vers les unités de soins. De plus, le CHRTR sera en mesure d'effectuer une plus grande quantité de chirurgies complexes qui nécessitent des hospitalisations.

La pièce maîtresse du projet est la construction d'une nouvelle aile de cinq étages représentant une superficie totale de 11 669 m². Cet agrandissement permettra d'aménager quatre unités de soins de 30 lits des plus modernes. Deux unités de médecine qui n'ont pas fait l'objet de modernisation dans la première phase des travaux pourront y être déménagées et seront dédiées au programme personnes âgées et médecine familiale. Ces nouveaux espaces accueilleront également la clinique externe de diabète, les services sociaux, le volet ambulatoire de la neurologie, de même que des locaux de formation et des services administratifs.

L'urgence d'agir

Rappelons que la mise à l'étude du projet de la phase II a été autorisée par le gouvernement en 2003. Depuis, l'évolution des services et la consolidation des équipes médicales ont forcé la mise à jour du projet en 2008. Lors d'une visite de l'établissement au printemps 2009, le ministre de la santé a reconnu le besoin du CHRTR en lits additionnels de courte durée.

Les investissements requis pour la réalisation du projet étaient estimés à 39,6 M $ en 2008. La réalisation du projet représente 35 mois de travail, d'où l'importance d'obtenir rapidement l'aval du gouvernement pour débuter les travaux du projet de la phase II.

Photos

Pièce maîtresse du projet, la nouvelle aile de 5 étages prévue dans la Phase II permettra d'aménager 4 unités de soins de 30 lits.

La réalisation de la Phase 2 permettra d'intégrer une cour extérieure plus accueillante pour les visiteurs et le personnel.